Oculoplastie | Innova ocular

Treatments > Oculoplastie

Oculoplastie

La chirurgie oculoplastique s'occupe de toutes les altérations qui peuvent apparaître autour des yeux, des paupières, des sourcils, etc. autant de type fonctionnel (maladies des paupières) qu'esthétique.

Le contour des yeux est la zone la plus fragile et délicate du visage. Il nécessite notre attention parce que l'âge, la fatigue et le stress y laissent leurs empreintes sous différentes formes qui vont des yeux cernés jusqu'aux “pattes d'oie”, en passant par les poches et les gonflements des paupières.

En outre, le Service d'Oculoplastie d' Innova Ocular IOA Madrid est responsable du traitement des anomalies que l'on trouve dans les voies lacrymales et l’œil sec.

 

Toxine botulique

Des résultats visibles dès la première séance. Avec l'attention exclusive et personnalisée qui caractérise Innova Ocular IOA Madrid.

La toxine botulique est connue pour son action relaxante sur les muscles, ce qui en fait une des « stars » des traitements de rajeunissement et de beauté. Nos chirurgiens l'utilisent pour adoucir les rides d'expression causées par le passage des années et pour atténuer des rides inesthétiques et gênantes.

Cela s'obtient en relâchant de façon contrôlée certains des muscles responsables de l'expression faciale, en obtenant un aspect plus jeune et ferme du visage. Il est important de signaler que l'action de la toxine botulique dure quelques mois, et qu'il faut en répéter l'application périodiquement suivant les personnes (si elles grimacent beaucoup ou pas) et l'âge. Les effets secondaires peuvent comporter un petit hématome et parfois de légères asymétries qui sont corrigées par une retouche.

De même, ce produit peut être utilisé pour traiter certaines maladies. Dans cette idée, on traite le blépharospasme essentiel, maladie dans laquelle les paupières se ferment involontairement de manière répétée, avec l'application contrôlée de la toxine botulique.

 

Blépharoplastie

Parmi toutes les techniques de microchirurgie utilisées en Oculoplastie, la blépharoplastie est la plus fréquente, car ce traitement élimine les « poches » des paupières ou les paupières tombantes.

Le procédé consiste à extraire de la graisse en même temps que l'excès de peau et de muscle des paupières supérieures et inférieures. La chirurgie peut corriger la séparation des paupières supérieures et le phénomène de poches de la partie inférieure des yeux, des traits qui font paraître une personne plus vieille et plus fatiguée qu'elle ne l’est, et peut même dans certains cas avoir un rôle pour la vision.

Pourtant, ce procédé n'enlève pas les rides ni ce que l'on appelle les « pattes d'oie », il n'élimine presque pas les cercles sombres sous les yeux, et ne relève pas les sourcils tombants, cela sera résolu par d'autres techniques.

Les interventions sont réalisées dans les blocs opératoires d’Innova Ocular IOA Madrid, sous anesthésie locale et sédation, ce qui permet au patient d'être éveillé mais très détendu et qu'il ne ressente aucune douleur.

Le traitement des rides péri-oculaires peut être réalisé aussi au moyen d'injection de toxine botulique dans des points stratégiques de la région péri-oculaire, qui permet d'obtenir une atténuation importante des rides sans ôter de l'expressivité au visage, et en étant réversible en 6 mois.

 

Orbite et Paupières

En ce qui concerne les problèmes esthétiques, le passage des années, avec des facteurs externes comme le froid, le soleil intense, les environnements très secs générés par l'air conditionné ou le chauffage, provoquent une détérioration de la structure du visage qui se ressent très particulièrement sur le visage, et principalement au niveau des paupières et du contour des yeux, donnant à notre visage un aspect triste et fatigué.

Cette détérioration peut être retardée par un traitement cosmétique, mais il y a une série de manifestations, comme les « pattes d'oie » bien connues, les « poches » sous les paupières et des changements de forme et de position des sourcils qui nécessitent, pour être corrigées, de petites interventions chirurgicales auxquelles ont de plus en plus recours autant les hommes que les femmes, afin d'améliorer leur aspect, pour résoudre:

Des problèmes esthétiques de la région péri-oculaire.

  • Des rides péri-oculaires (« pattes d'oie »).
  • Séquelles de chirurgie cosmétique antérieure (rétraction palpébrale, syndrome de l’œil sec...)
  • Altérations de la cavité anophtalmique.
  • Anomalies palpébrales associées à la cavité anophtalmique.
  • Excès de peau et tissu sous-cutané sur les paupières : « poches ».
  • Laxisme des paupières, abaissement des bords latéraux.

 

Œil sec

La sécrétion lacrymale diminue généralement avec l'âge. L’œil sec est une maladie multifactorielle du film lacrymal et de la surface oculaire qui provoque des symptômes de gêne, dérangements visuels et instabilité du film lacrymal, avec des conséquences potentielles sur la surface oculaire. Elle est accompagnée d'une augmentation de l'osmolarité des larmes et d'une inflammation de la surface oculaire.

Cela peut être dû à un manque de sécrétion de larmes (œil sec hyposécréteur), comme cela arrive avec certaines maladies immunologiques, des facteurs hormonaux ou avec l'âge parmi beaucoup d'autres causes, ou à une mauvaise qualité des larmes (œil sec évaporatif), à cause d’altérations locales comme la blépharite ou des allergies, entre autres, et qui de plus sont influencées par des facteurs environnementaux, comme le chauffage, l'air conditionné, le travail sur écran, etc.

L’œil sec est la pathologie la plus fréquente que nous voyons dans nos consultations, car elle produit un éventail large et varié de symptômes qui altèrent la qualité de la vie et le rendement professionnel des patients

Elle nécessite, pour être correctement diagnostiquée, une exploration correcte et l'identification des symptômes et circonstances, et des examens spécifiques dont l'importante analyse de l'osmolarité des larmes,indispensables pour identifier le type de pathologie, la sévérité de l'atteinte de la surface oculaire et des maladies subjacentes.

Le traitement de l’œil sec sera spécifique pour chaque patient et chaque situation, et comporte depuis l'utilisation de substituts de larmes (larmes artificielles), l'implantation de bouchons dans le conduit lacrymalou la correction de la sécrétion des glandes du bord de la paupière au moyen de lunettes saunajusqu'à l'utilisation d’anti-inflammatoires ou de sérums revitalisants extraits du propre sang du patient (sérum autologue).

Cette pathologie ne doit pas être banalisée, car outre sa fréquence d'apparition et la détérioration de la qualité de vie du patient, elle peut être le sommet de l'iceberg de maladies endocrines, hormonales, et surtout auto-immunes, dont le diagnostic précoce est de la plus haute importance.

 

Voies Lacrymales

L'obstruction de cette voie est l’une des causes les plus fréquentes de larmoiement et d'infections oculaires. La solution à ces obstructions est toujours chirurgicale. Les techniques les plus employées pour résoudre ce problème sont celles que nous citons ici :

  • Intubation Temporaire de la voie lacrymale. Utilisée dans les cas d'obstruction partielle.
  • Dacryo-cysto-rhinostomie. Elle consiste à créer une nouvelle voie pour transporter les larmes des points lacrymaux de l’œil jusqu'au nez en évitant l'obstacle existant. Elle peut être réalisée en l'abordant par l'extérieur ou de manière trans-canaliculaire avec un laser à diode (DCRTC).
  • Dacryocystectomie. Elle consiste à extirper le sac lacrymal, obstrué et généralement infecté, et si la réalisation d'une dacryo-cysto-rhinostomie a été contre-indiquée.

LLa DCRTC est une technique très rapide, pratiquement indolore et très peu invasive, qui permet de recanaliser la voie lacrymale sans qu'il ne soit nécessaire d'effectuer d'incisions sur la peau et qui diminue significativement le risque chirurgical et l'incommodité de la chirurgie conventionnelle. Elle consiste en l'ouverture d'une communication entre le sac lacrymal et le nez grâce à une sonde laser de 600 microns introduite par les canalicules sous contrôle endoscopique du nez, en faisant ainsi cesser les larmoiements et les infections, avec des désagréments minimes pour le patient.

 

Rajeunissement péri-oculaire

La région péri-oculaire, des yeux et des structures qui les entourent (sourcils, paupières, commissures) est la partie du visage qui reçoit le plus d'attention, elle constitue un des axes de l'expression et c'est aussi l'un des principaux miroirs du vieillissement prématuré. À mesure que les années passent, ainsi que par des conditions génétiques et héréditaires, cette zone subit des changements qui peuvent inclure :

  • Une augmentation des lignes d'expression péri-oculaire (« pattes d'oie », rides entre les sourcils...)..
  • La présence de poches sur les paupières.
  • L'excès et le relâchement de la peau des paupières (paupières tombantes).
  • Affaissement de la paupière elle-même (ptôse).
  • Affaissement des sourcils.

Par rapport à d'autres spécialistes, les ophtalmologues, nous avons l'énorme avantage de connaître l'anatomie, la physiologie et la chirurgie de cette zone.

La présence d'une ou plusieurs de ces altérations de l'apparence d'un œil plus âgé, ou une sensation de fatigue ou « laisser aller » qui ne correspond pas à la situation réelle des personnes.

Malheureusement ces changements sont progressifs et irréversibles, à moins que nous ne prenions les cartes en main.

1. Traitements chirurgicaux :

Dans le cas des poches, du relâchement de la peau et des paupières, la seule solution efficace et définitive est de procéder à une série de simples processus chirurgicaux pour aider à restaurer l'harmonie de la zone naturellement et avec élégance. Heureusement, la nouvelle tendance de la chirurgie esthétique est d'obtenir les résultats désirés par le patient par des processus minimaux ; ceci implique que la majorité de ces processus peuvent être effectués de façon sûre et efficace en ambulatoire et sous anesthésie locale, avec des périodes de récupération très courtes, et surtout avec sécurité et efficacité.

La correction de la paupière supérieure peut être réalisée en moins d'une heure, sous anesthésie locale et sans aucune gêne pour le patient. Au bout de quelques jours les résultats sont déjà évidents et presque imperceptibles.

De même, la correction des poches implique de petites interventions, rapides et simples avec des résultats appréciables. Suivant la gravité de la détérioration, la chirurgie des poches peut être réalisée par voie conjonctivale sans incisions de la peau ou, dans des cas de relâchement de la peau, on fait une fine incision sous la ligne des cils, qui sera imperceptible sous peu de temps, tout comme il peut être nécessaire de fixer le canal latéral pour éviter des problèmes dans cette zone ou des difficultés de fermeture.

Il est important de signaler que pour tenter d'obtenir ces résultats et faciliter la technique chirurgicale, une préparation préalable simple et facile à suivre, est nécessaire afin de minimiser les stigmates de l'intervention, comme l'inflammation et les hématomes. Pour cela, nous conseillons l'utilisation de certains produits qui préviennent la formation d'hématomes et en même temps hydratent et fortifient la peau. Une fois l'intervention effectuée on peut continuer une série de soins basiques pour accélérer la récupération : l'application de produits anti-inflammatoires, le drainage lymphatique manuel et une protection solaire, entre autres.

 

D'autre part, beaucoup de patients, particulièrement les jeunes (entre 30 et 40 ans), se plaignent de « poches » ou de cernes, alors qu'en réalité ce qu'ils présentent c'est une déformation des tissus mous appelée sillon orbito-malaire ou « vallée de larmes ». C'est la ligne de démarcation entre la paupière inférieure et la joue.

Ce creux peut être corrigé par l'injection de produits de remplissage, particulièrement de l'acide Hyaluronique ou du collagène. Tous les deux sont des molécules qui se trouvent naturellement sous la peau mais que l'on perd au fil du temps. Par leur application stratégique, on atteint plusieurs objectifs:

    Atténuer visiblement le manque de volume entre le nez et les poches pour éviter l'effet optique d'augmentation de celles-ci.

   Stimuler le drainage lymphatique de la zone.

    Éviter les ombres projetées par les lumières naturelles sur la région inférieure lorsqu'il existe des « poches » proéminentes, qui augmentent fréquemment l'obscurcissement de la zone.

Ce processus est effectué ;seulement avec une ou deux piqûres à travers de fines micro-canules à pointe arrondie qui ne produisent pas de traumatisme dans cette région si sensible, ce qui permet d'éviter des hématomes et le patient peut reprendre immédiatement sa vie quotidienne. Il est réalisé en consultation en quelques minutes et n'est pas douloureux. Son effet dure de 8 à 10 mois. 

Et il n'est contre-indiqué que pour des patients ayant des antécédents d'herpès oculaire ou de formation de chéloïdes,

  • Toxine botulique.

C'est un médicament qu'on injecte en très petites doses dans des muscles spécifiques du visage pour améliorer les rides d'expression. Il change la dynamique musculaire en obtenant un regard plus détendu et reposé. Le traitement est réalisé en consultation de façon totalement individualisée en fonction des besoins et de la capacité de chaque patient à bouger certains muscles. Les effets apparaissent en quelques jours et durent de 6 à 8 mois

On utilise la toxine botulique en Médecine depuis plus de 30 ans. Son usage cosmétique a commencé il y a plus de dix ans, avec un profil de sécurité très large. Le plus grand risque, quand le patient n'est pas traité par un médecin expert, et l'affaissement de la paupière. C'est un effet passager qui peut durer environ trois ou quatre semaines. La meilleure façon de l'éviter est d'avoir une grande connaissance de l'anatomie et des désordres de la zone péri-oculaire.

On peut traiter de cette manière les rides entre les sourcils, les « pattes d'oie », les rides d'expression du front et quelques asymétries faciales.

Besoin d'information ?

Missing fields Demande d'information Envoyer

Nous pouvons vous aider ? Nous serons toujours de l’autre côté dès que vous aurez besoin de nous.

ADRESSE Galileo 104, Madrid 28003, Espagne

HEURES D'OUVERTURE Du lundi au vendredi, 09:00 h au 20:00 h.

Contactez nous
Missing fields Sent ok Envoyer
Demande d'information

ADRESSE Galileo 104, Madrid 28003, Espagne

HEURES D'OUVERTURE Du lundi au vendredi, 09:00 h au 20:00 h.


Application received correctly

We will contact you as soon as possible.