Glaucome

Problèmes de vision > Glaucome

Glaucome

Qu’est-ce que le glaucome ?

 

On définit le glaucome comme un ensemble de maladies qui produisent une diminution progressive de la couche de fibres nerveuses du nerf optique, qui secondairement, produit une perte progressive de la sensibilité au contraste et une ddiminution du champ visuel périphérique.

Dans la plupart des cas, cette maladie est liée à une pression intraoculaire (PIO) élevée, bien qu’elle puisse aussi apparaître dans le contexte d’une PIO normale (glaucome normotensif).

 

,
,

 

Il existe différents types de glaucome :

  1. En fonction de l’angle irido-cornéen (zone anatomique où se produit le drainage de l’humeur aqueuse) :
    • Glaucome à angle ouvert : l’angle est normal.
    • Glaucome à angle fermé : l’angle est inférieur à la normale, donc il se produit une augmentation de la résistance du passage de l’humeur aqueuse à ce niveau.
  2. En fonction de son origine :
    • Glaucome primaire : aucune pathologie associée n’est reconnue.
    • Glaucome secondaire : une pathologie associée est reconnue, comme par exemple un glaucome néovasculaire (pathologie vasculaire comme le diabète, thromboses veineuses...), glaucome inflammatoire, uvéitique, pseudo-exfoliatif…
  3. En fonction du moment de l’apparition:
    • Glaucome congénital : depuis la naissance.
    • Glaucome juvénile et glaucome de l’adulte (le plus fréquent).

Quels sont les facteurs de risque ?

La pression intraoculaire est considérée comme le facteur principal de risque de cette pathologie, car chez la plupart des patients présentant cette maladie, la PIO est élevée. Cependant, ce n’est pas un facteur déterminant dans tous les cas, car on trouve dans les consultations des patients avec des tensions élevées sans dégât glaucomateux, que l’on appelle hypertension oculaire, et des patients avec une PIO dans le rang normal avec glaucome, que l’on appelle glaucomateux normotensifs.

Il y a d’autres facteurs de risques connus : la myopie, les antécédents familiaux, l’âge, le sexe féminin ou le dérèglement vasculaire

 

Étude – Protocole de Glaucome

Le glaucome est connu aussi comme le voleur silencieux de la vision, car il provoque une diminution du champ visuel périphérique lentement, insidieusement et progressivement, sans que le patient n’en soit conscient jusqu’à des phases très avancées de la maladie. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de réaliser un bilan ophtalmologique complet annuel à partir de 40 ans, surtout s’il existe un facteur de risque.

Le bilan complet ou protocole de glaucome doit comprendre une série de tests pour faire en sorte de détecter des indices ou des phases très initiales de la maladie, afin d’essayer de la stopper, ou tout au moins de la ralentir au maximum avec les différents traitements.

Ce protocole doit comprendre les tests suivants:

  1. Bilan ophtalmologique complet, qui comprend une bonne anamnèse d’antécédents personnels et familiaux, allergies, maladies préalables du patient, traitements oculaires et généraux, etc. Il inclut également :
    • Prise de pression intraoculaire : elle se réalise au moyen du Tonomètre à Aplanation de Goldman. Le rang de PIO normal se trouve entre 11 et 21 mm d’Hg (millimètres de mercure).
    • Étude biomicroscopique : on étudie la partie antérieure de l’œil pour écarter la présence de pseudo-exfoliation, pigment rétro-cornéen, cataractes, synéchies ou autres pathologies pouvant suggérer la présence d’un glaucome secondaire. Cette étude insiste particulièrement sur l’angle irido-cornéen avec la réalisation d’une étude par gonioscopie, qui classe l'ouverture de l’angle en quatre degrés : le degré 4 est le plus ouvert et le degré 0 est entièrement fermé.
    • Étude du fond de l’œil : c’est l’étude fondamentale car on a une observation directe du nerf optique et c’est là que l’on observe les signes les plus significatifs et presque pathognomoniques du glaucome : il est particulièrement utile de décrire la couleur, la taille et la forme, l’excavation, l’angle vasculaire et l’atrophie environnante.

     

    Après avoir réalisé ce bilan ophtalmologique complet, on réalise une série d’études supplémentaires destinées à évaluer autant la fonction que la structure du nerf optique.

  2. Étude par Topographie Pentacam, test qui permet de recueillir l’information suivante:
    • Pachymétrie cornéenne : grosseur de la cornée, fondamentale pour corriger des déviations de la prise de la pression intraoculaire à cause de cornées extrêmement fines ou grosses.
    • Profondeur de la chambre antérieure.
    • Mesure objective de l’angle irido-cornéen, pour compléter les résultats obtenus avec la gonioscopie.
  3. Campimétrie. C’est l’un des tests gold standar dans l’étude du glaucome. Elle nous donne des informations fonctionnelles sur la façon dont le patient perçoit la vision autour d’un point fixe, donc elle décrit subjectivement comment nous voyons dans notre champ visuel.
  4. Tomographie de cohérence optique du nerf optique et de cellules ganglionnaires. Ce test de nouvelle génération nous permet d’analyser de façon simple et objective la grosseur de la couche de fibres du nerf optique et de la comparer avec l’analyse du même patient à une époque différente, ainsi qu’une base de données de l’appareil même, c’est-à-dire comparer les données du patient avec celles d’autres personnes du même âge et du même sexe pour savoir où se trouverait son rang dans une série normale (dans le rang, limite ou hors de la normalité. Elle nous donne des informations structurelles. 

     

  5. Rétinographie :la réalisation de plusieurs photos du nerf optique permet d’analyser les changements structurels qui se sont produits au cours des années et prendre ainsi les mesures nécessaires pour éviter la progression..

 

« L’art de la correcte manipulation du glaucome consiste à ordonner par importance toute la série de données et d’informations que nous possédons et qui sont parfois contradictoires, parfois prémonitoires et, très souvent suffisantes pour prendre des décisions dans le traitement de cette maladie ».

Besoin d'information ?

Missing fields Demande d'information Envoyer

Nous pouvons vous aider ? Nous serons toujours de l’autre côté dès que vous aurez besoin de nous.

ADRESSE Galileo 104, Madrid 28003, Espagne

HEURES D'OUVERTURE Du lundi au vendredi, 09:00 h au 20:00 h.

Contactez nous
Missing fields Sent ok Envoyer
Demande d'information

Application received correctly

We will contact you as soon as possible.